Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Casse-croûte

Un blog politique et culturel au service d'un éco-socialisme gourmand.

Le chaud et le froid ?

Publié le 21 Avril 2017 par Nicolas Marjault

Il fallait oser… Oser pointer du doigt les citoyens, les associations, les collectifs qui, chaque jour, depuis des semaines maintenant, remuent ciel et terre pour trouver une solution de relogement aux huit familles de migrants jetées à la rue par les pouvoirs publics. Il fallait oser stigmatiser « ceux qui parlent » (Jérôme Baloge – maire de Niort – dans le « Courrier de l’Ouest ») et dans le même temps, courir vers la presse pour annoncer une solution de relogement pour tous alors que « ceux qui font » - depuis la Maison des Associations qu’ils occupent – avaient la lucidité de conserver un silence prudent face aux médias. Rappelons qu’à ce jour, trois familles restent sans perspective de logement (lire « Nouvelle République » de ce jour). Il fallait oser souffler le chaud auprès de familles fragilisées pr une situation pour le moins dramatique tout en refusant froidement d’ouvrir les 6 logements d’urgence de la Ville.

L’occupation de la Maison des Associations ne saurait faire office de politique d’accueil pourtant incontournable aujourd’hui. Les associations concernées y sont favorables ; de très nombreuses communes aussi. Mieux même, nous avons là l’occasion de mettre sur pied un véritable Centre Intercommunal d’Action Sociale qui pourrait alors conventionner avec Habitat Sud Deux-Sèvres. Une chose est sûre en tous les cas, il nous faut absolument sortir de la politique du cas par cas désormais totalement inadaptée à la réalité du monde contemporain.

Nicolas Marjault

Commenter cet article